LES PARCS EOLIENS

Publié le par gaia

L'implantation d'éoliennes s'inscrit dans une démarche de développement durable.


Cette implantation est soumise à une législation et réglementation strictes qu'elle soit issue d'un projet citoyen (particulier, collectivité...), industriel ou participatif.


Les éoliennes peuvent être installées dans le cadre d'une ZDE.

Une ZDE ? Zone de Développement de l’Eolien : site propice à l’implantation d'éoliennes, proposé et crée à l'initiative de Commune ou Communauté de communes après autorisation du Préfet.
 

Quoiqu'il en soit la construction d'un parc éolien implique la mobilisation de nombreux spécialistes et la concertation des populations concernées.



Des conditions à respecter dans le cadre de la création d'un parc éolien :

  • Le site doit être favorable au développement de l'énergie éolienne : territoire régulièrement venté, facile d'accès, et facilement reliable au réseau électrique.

  • La demande du permis de construire doit comporter une étude d'impact (= analyse des impacts de l’installation au niveau économique, environnemental...). Cette étude comprend entre autres thèmes :

    - de l'acoustique : les projets éoliens sont soumis à la réglementation relative à la lutte contre les bruits de voisinage. Le volume sonore d'une éolienne à 500 mètres s'élève à 35 décibels soit l'équivalent sonore d'une conversation chuchotée. A noter que les évolutions technologiques rendent les éoliennes de plus en plus silencieuses.

    - de la protection des paysages et du patrimoine culturel, architectural classé.

    - de la protection de la faune (notamment de l'avifaune : respect des couloirs de migrations, zone de nidification...), et de la flore.

  • Une enquête publique doit être opérée auprès des populations et communes avoisinantes (explication, concertation, avis).

  • Le projet est soumis à permis de construire délivré par le préfet qui inclut l’avis de tous les services concernés (plus d'une vingtaine d’administrations, de services spécialisés et notamment du Commissaire Enquêteur et de la Commission des Sites, Perspectives et Paysages).

  • Le projet est également soumis à l'autorisation d'exploiter délivré par la DRIRE.

Les coûts de fabrication, de transport et de construction d’une éolienne se chiffrent entre 1 et 1,3 million d’euros par mégawatt.


Le parc éolien sera exploité pendant une vingtaine d'années.


En fin d'exploitation, le parc éolien si il n'est pas remplacé doit être démantelé, et le site d'origine remis en état. (L'exploitant a obligation de constituer des réserves financières afin de garantir le démantèlement).



Les parcs éoliens sont sources de revenus

pour les collectivités locales grâce à la taxe professionnelle. Une éolienne de 1 MW représente par an environ 6 000 € pour la commune (ou la communauté), 6 000 € pour le département et 1 200 € pour la région.

Et d'emploi : Le développement de la filière éolienne est prometteuse d'emploi pour la fabrication, l'installation, la gestion et la maintenance des parcs éoliens.



En France début 2009 il y avait :

370 parcs, 2350 éoliennes
Puissance installée : 3 404 Mégawatts

Électricité produite : 5 600 GigaWattheures



Sites et Sources :
ADEME : www.ademe.fr
FEE : www.fee.asso.fr
The Wind Power
:
www.thewindpower.net  

Publié dans Energies Renouvelables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article