ENERCOOP

Publié le par gaia

                                      Concitoyen il est désormais possible de sortir du nucléaire et de se libérer de l'usage des énergies fossiles (charbon, pétrole...).

De quelle manière me direz-vous ? En militant pour une énergie propre, en achetant une électricité renouvelable n'occasionnant aucun déchet, aucune pollution, et permettant de lutter contre le réchauffement climatique.



ENERCOOP L'ENERGIE MILITANTE


L'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence, pour la production et la commercialisation, permet depuis 1999 aux grandes entreprises, depuis 2004 à tous professionnels, entreprises et collectivités et depuis 2007 aux particuliers de choisir leur fournisseur d'électricité.

 

C'est sous l'impulsion de la libéralisation de ce marché et après mobilisation et concertation d'associations citoyennes et de l'économie solidaire qu'ENERCOOP, Société Coopérative d'Intérêt Collectif est créée en 2005.


Son objectif premier : commercialiser une éléctricté 100 % verte.

 

ENERCOOP, propose aux professionnels et aux particuliers l'accès à une énergie renouvelable issue de l'énergie solaire, éolienne, biogaz, où provenant de petites centrales hydrauliques. Ces énergies sont directement achetées auprès de petits producteurs. ENERCOOP garantit que ces derniers injectent sur le réseau autant d'électricité verte que le particulier en consomme.


Au delà de la fourniture d'électricité le projet d'ENERCOOP est de :

- "développer les énergies renouvelables", par un réinvestissement des bénéfices au profit de ces énergies et de nouveaux moyens de production coopératifs.

- "promouvoir l'appropriation citoyenne du secteur de l'énergie",  :
 *par son statut de SCIC,
 *par la décentralisation de la production et de la commercialisation grâce à la création de SCIC locales.



UNE SCIC … ?


Les sociétés coopératives d’intérêt collectif sont des "sociétés anonymes ou des sociétés à responsabilité limitée à capital variable", régies par le code de commerce. Elles ont pour objet "la production ou la fourniture de biens et de services d’intérêt collectif, qui présentent un caractère d’utilité sociale". Art. 19 quinquies de la loi du 17/07/2001.


La forme coopérative d'ENERCOOP regroupe producteurs, consommateurs, associations (Greenpeace, Les amis de la Terre, CIELE...), entreprises partenaires (la Compagnie du Vent, la NEF, BIOCOOP...), salariés, porteurs de projets, sous forme de collèges.

Dans chaque collège les associés possèdent les mêmes droits et participent ainsi aux décisions de gestion de l'entreprise sur la base du fonctionnement démocratique : une personne = une voix.

Lors du Conseil d'Administration chaque collège est représenté par un administrateur.



UNE OFFRE TRANPARENTE A PRIX REEL


A ce jour, co-existent deux marchés de l'électricité :

- un marché dit "régulé", dont les prix sont fixés par l'Etat.

- un marché dit "dérégulé" ou "marché libre" répondant à l'exigence de l'offre et de la demande.


ENERCOOP soumis au marché libre, propose une offre transparente à prix réel.


Les tarifs proposés relèvent un surcoût de 6 à 10 euros en plus par mois par rapport à une facture EDF classique (à condition de réduire sa consommation, de posséder un logement correctement isolé, des équipements dont la performance est optimale...).


Ce surcoût s'explique par l'application d'un "tarif juste".

Chaque producteur est rémunéré à un prix différent en fonction de la source d'énergie proposée. Cette démarche rentre dans le système du commerce équitable où le kw/h est payé à son prix réel.

Ce tarif comprends également l'accès au réseau puisque l'acheminement de l'électricité reste sous le monopole d'EDF.
Par ailleurs "n'ayant pas d'actionnaires ENERCOOP n'assure ni plus-value, ni dividende ".


Si le prix proposé (0,1397 euros TTC le prix du KWH) n'est pas des plus compétitifs voire des plus attractifs, tel n'est pas l'objectif d'ENERCOOP.

En effet son but est de responsabiliser le consommateur et de rationaliser sa consommation afin qu'il participe au mieux à la maîtrise de l'énergie.


Et puis c'est sans compter sur la disparition d'ici à 2010 du tarif réglementé qui changera certainement la donne des prix sur le marché.



ENERCOOP : SCIC AU SERVICE DE LA SOCIETE ET DU CITOYEN


Ainsi ENERCOOP se dit d'une société de "forme privée mais d'intérêt public" : chacun peut accéder à une énergie propre et participer à la lutte contre le réchauffement climatique.
Sa forme de SCIC en fait une forme juridique "éthique", à "caractère d'utilité sociale",  "transparente" et à "but non lucratif".



POURQUOI ACHETER UNE ENERGIE BIO


La devise "la demande fait l'offre" prend ici tout son sens.

Seule notre mobilisation et notre implication dans l'achat d'une électricité verte influencera le marché et les orientations énergétiques des entreprises.

Ces dernières prises sous l'impulsion de nos demandes se devront de développer de nouveaux sites de productions de qualités.


"Exploiter les énergies renouvelables, c'est respecter l'environnement, limiter les gaz à effet de serre et valoriser les ressources locales".


Le choix éco-citoyen d'une électricité "bio" sera le moteur du développement des énergies renouvelables.

 


Les membres fondateurs d'ENERCOOP : Greenpeace, Les Amis de la Terre, le CLER, Biocoop, la Nef, l'HEPSUL


 
Quelques chiffres : ENERCOOP compte début 2009
9 salariés permanents
3200 consommateurs, professionnels, (membres fondateurs, agriculteurs, professions libérales et commerçants) et particuliers.
2 300 sociétaires
19 producteurs (18 en France, 1 en Suisse)
7 producteurs d'électricité solaire photovoltaïque
9 producteurs d'électricité éolienne
2 producteurs d'électricité hydraulique
1 producteur d'électricité d'origine biogaz.

La quantité totale d'électricté produite dans l'année s'élève à 10 000 Mégawattheures.



Sites et sources :

site officiel d'enercoop : www.enercoop.fr

site ecolo-watt : www.greenpeace.org/france/news/20070626-ecolo-watt-le-comparatif-ecolo-des-fournisseurs-d-electricite/france

site sur le statut des SCIC : www.scic.coop


NB : Cet article a également été publié en date du 15/02/2009 sur le site de Revue Bio : www.revuebio.fr

Publié dans Energies Renouvelables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article