TEXTILE : Le Retour au Naturel

Publié le par gaia

A l'heure de la mode-écolo, quel textile acheter ?

*Des textiles nocifs :

Rien de plus polluant qu'un textile dit "moderne" depuis sa fabrication à sa distribution en passant par son transport.

La fabrication de ces textiles nécessite outre l'utilisation abondante d'eau et de pesticides de synthèses (agriculture intensive), l'utilisation de produits polluants chimiques  (chlore, ammoniaque, soude, acide sulfurique, mercure, phénol...) et dérivés du pétrole.

Les procédés de fabrication ont un effet particulièrement négatif sur l'environnement (air, sol, eaux en surfaces et souterraines...) mais aussi sur l'homme.


Toutes ces substances incorporées aux vêtements
se portent sur la peau qui s'en nourrit (transmission des polluants à l'épiderme) et peut donc générer des allergies, perturber le système immunitaire, hormonal...

Quels sont ces textiles nocifs ?
Textiles synthétiques, textiles dits "intelligents"  (imperméable et respirant, anti-odeur, anti-transpirant... ) mais aussi textiles en coton (avide en eau et en pesticides).



*Le retour au naturel : mode éthique et bio

Préferez des produits plus naturels, réalisés et fabriqués dans des conditions respectueuses de la nature et de l'être humain.


Le textile bio implique la pratique d'une agriculture biologique qui proscrit l'usage d’engrais, de pesticides, d'O.G.M... et qui respecte des normes strictes sur le plan écologique et social (conditions de travail, salaires...).

Adoptez les fibres naturelles :

- le coton "bio",
- la laine vierge, qui contribue à valoriser les élevages (exemple : laine "Demeter" qui provient d'élevages de moutons répondant aux principes de l'agriculture bio-dynamique : pas de traitement chimique ou produits teintés selon des méthodes écologiques),
- la soie "naturelle"
- le lin, le chanvre qui exigent peu d'engrais ou de pesticides,
- le bambou se développant sans engrais ni pesticide et naturellement anti-bactérien,

- le pin

- les teintures écologiques
(colorants naturels) : liane de Gambier, feuille de Pastel, écorce d'arbre de mûrier...

Lorsque les fibres ne sont pas traitées chimiquement, leurs qualités et propriétés naturelles sont préservées : chaleur ou fraicheur, douceur, isolsation ou protection...  



*Un secteur en développement


Peu à peu le secteur du textile bio se développe. 

De nombreuses enseignes proposent désormais des produits ethiques et bio : Somewhere, Naf Naf, Les 3 suisses, La Redoute, Celio...

En cas de doute, fiez-vous aux éco-labels.

Sinon privilégiez les textiles fabriqués en France ou en Union Européenne (normes sociales, sanitaires et environnementales plus strictes) ou encore les textiles issus du commerce équitable.

Enfin n'oubliez pas de laver vos vêtements avec des lessives écologiques...
En fin de vie des vêtements, transformez les, customisez les, donnez les...

Et surtout restez raisonnable : diminuer sa consommation vestimentaire permet de réduire son impact environnemental.

 

Publié dans Eco-mode

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article